Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
frendeites

  La Suisse Niçoise au coeur du Parc national du Mercantour

vieux plan village petitporte st anneLe village présente encore les traces de ce passé. On peut découvrir d'importantes traces médiévales dans le cœur du village, autour de l'église de la Madone de l'Assomption. Site du Château, ruelles étroites, portes voûtées, maisons médiévales à colombages.

Aujourd'hui encore, d'importants vestiges des remparts (XIVème-XVIème siècles) entourent la façade ouest du village, dont l'accès est rendu possible par la monumentale porte Sainte-Anne.

L'extension urbaine du village peut se lire en remontant "lou bial", canal s'écoulant au cœur du village, le long de la rue Cagnoli entièrement pavée, qui lui donne tout son cachet. Les façades restaurées rappellent l'importance ornementale de l'habitat.

maison coiffeurUne série de sites remarquables du Patrimoine s'y découvrent : La " Maison du Coiffeur ", type de la maison médiévale alpine ; La place de la Frairie où se déroulaient les grandes assemblées des habitants, et qui accueille aujourd'hui de nombreuses manifestations (carnaval, fête du pain, cinéma en plein air, soupe au pistou, fête des classes) ; Le " Palais Gubernatis ", maison-forte aristocratique de la Renaissance, qui contrôlait le commerce du sel entre le Piémont et Nice ; L'église paroissiale, édifice baroque de la fin du XVIIème siècle, qui offre encore quelques détails architecturaux des bâtiments antérieurs romans et gothiques aujourd'hui disparus. Son volume et sa richesse iconographique lui confèrent la principale importance monumentale du village : parties de retable attribuées à l'école des Bréa (début XVIème siècle), chapelle du Rosaire monumentale en bois sculpté polychrome (fin XVIIème siècle), collection d'effets sacerdotaux.

palais gubernatis

Son principal trésor est la statue sacrée de la Madone de Fenestres, en bois polychrome, entourée de nombreuses légendes et miracles, toujours vénérée par les Saint-Martinois qui la portent en procession au Sanctuaire au début de l'été et la ramène pour l'hiver.

chapelle pénitents noirsLa chapelle de la Vierge de la Miséricorde et de Saint Jean-Baptiste ou des pénitents noirs, sur la Place Vieille, est un bijou de l'art baroque populaire alpin. Elle rappelle le rôle fondamental des confréries dans notre région, appelée " la Frontière du Baroquisme ".

Les pénitents étaient des associations d'entraide, tenant un Mont Frumentaire qui permettait aux confrères d'obtenir les grains nécessaires pour la semence ou simplement de la farine en période de disette. Ils contribuaient à la santé publique en donnant accès aux médicaments pour les plus indigents. Les pénitents assistaient leurs malades, les accompagnaient, le cas échéant, jusqu'à leur dernière sépulture, disaient des messes pour le repos de leur âme.

chapelle pénitents blancs jourLa chapelle de la Sainte-Croix ou des pénitents blancs, sur la place du Marché, ancienne place du Portal, est plus riche que celle des noirs, elle était entretenue grâce au commerce transalpin du Sel et du drap.

Ses saints titulaires, Blaise et Eloi, en rappellent le caractère. Son autel monumental en bois polychrome est caractéristique du baroque Alpin.

Récemment restaurée et mise en lumière, elle présente aujourd'hui aux visiteurs son clocher à bulbe de cuivre, de style " Génois " comme un point de ralliement.

Les pénitents blancs de Saint-Martin s'occupaient dès le XVIIème siècle de l'hôpital du village. Mais il n'existe aucune répartition sociale des membres des deux confréries. Les familles de la notabilité locale se partageaient leur direction, faisant de la confrérie une véritable structure sociale parallèle à celle de la Commune.

Chacune avait sa fête, à la saint Jean pour les noirs et à la sainte Croix pour les Blancs. Elles étaient l'occasion d'une grande dévotion et d'une importante procession à travers le village et dans ses alentours, les noirs portant le Crucifix voilé de la décollation de saint Jean-Baptiste, les blancs soutenant le gisant du Christ en bois polychrome.

enfants gargouille eglise assomption

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partenaires - Labels du village
departement06office tourisme franceRGAstation vertevillage neige